AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: L'underground :: Snowdin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuir le froid de Snowdin || Punpun

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 01/01/2018
Animaux
Voir le profil de l'utilisateur




Eliott
Animaux
Sam 6 Jan - 18:56
Cela faisait maintenant 2 heures qu'Eliott s'était enfui du laboratoire. 2 heures ? À vrai dire, il ne savait pas. Il ne connait même pas la notion du temps de toute manière. Plusieurs monstres avaient croisé la route du reptile et le serpent les écartés d'un simple sifflement strident.

Il avait parcouru un long chemin et avait vu un bon nombre de paysage. De l'autre côté de la porte, il y avait l'Enfer. Un sol rouge, de la lave et donc une température beaucoup trop chaude pour Eliott. Il s'était alors empressé de partir de cet endroit. Le serpent avait repéré un bout d'eau, cela avait chamboulé le serpent qui ne comprenait pas comment de l'eau et de la lave pouvaient être si proche l'un l'autre. Il n'avait jamais vu ça avant. Il s'était approché inconsciemment et il distinguait nettement un homme sur l'eau.

"Tralala, souhaites-tu aller quelque part ?, avait alors demandé l'homme encapuchonné.
- Dans un endroit frais et avec de l'eau si possssible.
- Waterfall sera parfait"

Ils avaient alors commencé le trajet vers Waterfall. Une douleur au ventre fit rappeler à Eliott qu'il ferait mieux de trouver à manger, et vite. Il avait alors demandé à l'homme si Waterfall était habité par des souris quelques choses de ce genre. L'homme lui avait répondu en chantant et lui avait dit de manger cinq champignons pour qu'il puisse voir s'il l'écoute.

Eliott était quelque peu embarrassé, l'homme ne répondait à aucune de ses questions, il ne faisait que chanter et déblayer un lot de bêtises important. Le serpent lui avait ordonné -non sans méchanceté- de se taire car il ne faisait que l'agacé et que ces sottises ne l’intéresser pas. L'homme s'était vexé et pour se venger, il l'avait emmené à Snowdin plutôt qu'à Waterfall. Le trajet était terminé et le serpent avait continué sa route sans remercier l'homme sur la barque.

Le climat glacial pétrifiait doucement le serpent qui s'était étonné de la froideur de Waterfall. Il avait parcouru un bon petit bout de chemin et s'était retrouvé non loin d'un grand bâtiment rouge. Il savait que la chaleur emmenait de cet endroit et il aurait bien voulut s'y abriter seulement, il ne savait plus bouger. Le serpent avait beau tortillé encore et encore, il ne faisait que perdre des forces et il se menait tout droit dans sa mort. Il arrêta alors tout mouvement et se dit que quelqu'un allé forcement le trouver, ou le retrouver car tel est le cas pour le le lézard jaune qu'il avait rencontré.

Eliott aperçut de loin ce qui semblait être un humain. Il siffla alors et l'appela :

"Humain ! Viens ! Oui, par iccci"


(lorsque les lettres sont doublés, c'est que le serpent "siffle". Si tu as déjà vu Harry Potter, tu devrais savoir, je te mets des liens pour que tu puisses entendre/comprendre : À 1:37 en français et À 1:28 en anglais)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2017
Humain
Voir le profil de l'utilisateur




Punpun
Humain
Sam 6 Jan - 19:30
Derrière la fenêtre j'ai dormi, en songeant en quoi tu étais utile à ma vie.
Moi personne solitaire, que nul ne tolère,
Le bonheur je ne l'ai plus, cette solitude me tue.
Mais je te demande néanmoins, de veiller sur moi oui crois moi j'en ai besoin.
L'écriture de paroles, pour cette mélodie, ce poème et ces mots, à toi je les dédient.

Kami-sama.

Si vous pouviez entendre mon souhait c'est épuisant.
Et également, prenez mon égoïsme dont je vous fait présent. Et également.

Il ne sait pas pourquoi mais la voix si singulière de Poucet raisonne dans sa petite tête. Punpun n'a jamais fait de musique. Il s'en fiche un peu du solfège et de la musique d'orchestre. Il préfère les paroles. Et leur sens. Punpun a l'impression que la chanson chante pour son Kami-Sama. Celui dans sa tête. Son mentor et son soutient dans l'épreuve de la vie. Désespoir, avidité, terreur, pauvreté, tristesse, grâce à lui, Punpun surmonte.

"Humain ! Viens ! Oui, par iccci"

L'oisillon face à son prédateur. Punpun faut face au serpent. Il devrait le trouer dangereux. Enorme. Il devrait s'enfuir. Courir loin d'ici. Et ne jamais revenir. Mais Punpun est admiratif de ce spécimen. Il ne le trouve pas effrayant, mais fascinant. Alors, naïvement, il s'approche.

L'enfant n'a pas le cœur à sourire. Il n'a plus le cœur à mentir. L'oisillon a chuté du nid. Non, il a sauté du nid. Perspicace non ? Profiter de sa faiblesse pour se rompre la nuque et espérer fuir la vie elle même.

"Tu n'as pas froid ? J'ai lu que les serpents ne vivaient pas dans les lieux froids.."


En vérité, Punpun se fiche pas mal de l'avenir de ce serpent. C'est juste un passant. Qui s'effacera avec le temps. Soluble comme le café. Comme cette montagne. Elle va bien finir par s'effondrer sur elle même non ? Elle tuera sûrement tout ce qui vie ici. Mais il s'en fiche pas mal. Il sera enfin en paix.

_________________
Si tu dis "Kodoku to funshitsu",
Il apparaîtra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 01/01/2018
Animaux
Voir le profil de l'utilisateur




Eliott
Animaux
Sam 6 Jan - 20:41
L'humain s'approchait au plus grand soulagement du serpent. Le visage de l'enfant ne laissa rien paraitre même pas la peur mais, Eliott l'a vu. Il a vu cette petite étincelle d'admiration aussi petite et indéchiffrable soit-elle. La voix de l'enfant retentit et Eliott tente de comprendre ce qu'il dit. Avec tout ce bruit autour, il a du mal à se concentrer. S'ils étaient seuls, il aurait tout compris car le boucan ne serait pas présent. Un serpent n'est pas sourd comme les humains croient, ils entendent juste très peu.

"Tu n'as pas froid ? J'ai lu que les serpents ne vivaient pas dans les lieux froids..
- Si, je sssuis frigorifié. Je t'en prie humain, ne sois pas comme tes vils sssemblables et emmène moi quelque part au chaud.

L'enfant hésite, il ne sait pas trop comment l'aider et Eliott ne sait pas s'il va l'aider. Le serpent prend soudainement conscience du problème : il est gros mais l'enfant est frêle, jamais il ne pourra le soulever ou le tirer. Soudainement*, il sent des paires de mains l'agripper de toute part pour le soulever. La panique prend rapidement l'animal qui lâche un sifflement épouvanté.

On le transporta jusqu'à la bibliothèque et on le couvrit de tissus chauds. Après quelques minutes, le serpent pouvait enfin bouger. Il tourna sa tête en direction de l'enfant.

"Je te remercie humain.. Sssouhaites-tu en apprendre plus sur les ssserpent ? Tu as dit que tu avais lu des livres sur nous"

(encore une parenthèse* : je ne savais pas comment continuer, car Eliott pèse dans les 100 k et Punpun n'est qu'un enfant. Ce que je propose, c'est qu'Eliott s'est évanoui un instant et pendant ce temps, Punpun est parti chercher de l'aide pour le transporter)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2017
Humain
Voir le profil de l'utilisateur




Punpun
Humain
Dim 7 Jan - 10:55
Quand le reptile perdit conscience, Punpun se dit qu'il ne valait tarder. Il tenta une chose. Punpun se plaça juste en face de sa tête. Il le trouvait impressionnant. Mais Punpun n'étais pas impressionnable. Alors il poussa aussi fort qu'il put pour faire glisser la tête. Malheureusement pour l'enfant de 27 kilos, le serpent était bien plus lourd et volumineux que lui. Alors Punpun agita ses petits bras et hurla qu'on vienne l'aider. Mais il ne s'attendait pas à grand chose.

Il avait tort. Un attroupement de Monstres vint aider le jeune oisillon à soulever la bête. Punpun se courba en deux et on l'aida à poser la tête du serpent sur le dos de l'enfant. Il se sentirait moins effrayé ainsi, car il verrait où il allait. Mais cette tête, qu'Est-ce qu'elle était lourde. Ca pesait sur sa nuque et sur ses omoplates. Descendait jusqu'à sa clavicule, suivant ses bras, si frêles, qui aidaient le serpent à ne pas glisser et tomber.

L'attroupement Monstrueux se mit à courir. Punpun suivit. L'animal faisait visiblement poids à tout le monde. Alors ils coururent tous aussi vite que possible vers la bibli... Jusqu'à la Bibiliothèque.. Une fois leur fardeau posé, ils firent un petit signe de la main à Punpun qui était assis en tailleur près de l'animal, évanoui.

Un chien regardait d'une manière dérangeante le petit garçon. Il senti le sel lui monter sur le front quand il aboya. Ou plutôt qu'il couina en s'approchant de Punpun. L'oiseau comprit et approcha sa main du chien. Il le caressa, et tout content, celui ci parti la tête haute après avoir posé sur le visage de Punpun une énorme lange baveuse.

Il s'essuya le visage avec son tee-shirt en tremblant. Ca, il ne s'y attendait pas. Il avait de la bave plein les cheveux. Plein ses lunettes. Il y en avait même tout un étang sur son tee-shirt rayé. Ô mon dieu cette puanteur !


* Tiens Punpun, regarde qui est réveillé.

"Je te remercie humain.. Sssouhaites-tu en apprendre plus sur les ssserpent ? Tu as dit que tu avais lu des livres sur nous"

"Déjà, ton nom. Moi, c'est Punpun."

Dit il en tentant, en vain, de nettoyer ses lunettes. Quel gâchis, il n'allait même pas pouvoir admirer plus en détails les écailles du reptile. Ni la forme de ses yeux, il n'avait jamais vu de serpent de près. Encore moins des aussi grands. Punpun rêve qu'il a les mêmes yeux que Smaug dans le Hobbit. Une couleur cuivrée et rayonnante, dénuée de sentiments. Il est le feu, il est la mort. Ou des yeux de chat. En amande. Avec une fine prunelle et de splendides rayons vifs.

Il faut aussi qu'il regarde ses livres, pour connaître l'Underground. Mais sans ses lunettes, il ne voit strictement rien !

_________________
Si tu dis "Kodoku to funshitsu",
Il apparaîtra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 01/01/2018
Animaux
Voir le profil de l'utilisateur




Eliott
Animaux
Lun 8 Jan - 21:29
"Déjà, ton nom. Moi, c'est Punpun.
- Je m'appelle Eliott. Ma mère m'a nommé ainsssi car j'étais le plus petit à la ssssortie de l'œuf. Finalement, aucun n'a sssu égalé ma taille."

Le plus grand et le plus gros de son espèce, ça c'était sûr ! Eliott ne cessait de s'en vanter par ailleurs. Du coin de l'œil, Eliott vit le gros chien qui passait. La faim et l'instinct prirent le dessus sur la morale. Le serpent glissa alors silencieusement vers ce qui allait être son futur casse-croûte. La langue sortant de temps en temps pour sentir l'odeur du cabot, l'estomac du serpent ne pouvait s'empêcher de gargouiller davantage. Il faut le dire, le chien n'avait rien de bon mais lorsqu'un serpent a faim, tout lui semble appétissant .

Une fois suffisamment proche, il ouvrit la bouche et se précipita pour mordre le chien là où il le pouvait puis il s'enroula rapidement autour de lui pour le tuer. On pouvait entendre les gémissements du chien et ses pattes contre la peau du reptile qui tapaient pour espérer le dégager mais, rien ne pouvait faire abandonner le serpent affamé. Une fois mort, Eliott commença par la tête et bien que le chien soit gros, il ne lui fallut que quelques minutes avant de l'engloutir entièrement.

Quand la proie fut assez loin dans son corps pour pouvoir bouger à peut près correctement, le serpent géant s'avança doucement vers l'enfant. Il enroula le début de son corps autour de lui, sans pression. Il plaça sa tête face à celle de Punpun et commença à parler :

"J'essspère que tu ne t'étais pas attacher à ccce cabot puant, Punpun. Parce que maintenant, il n'y en a plus." Il marqua un temps de pause puis posa sa tête sur son "dos", le reste de son corps toujours enroulé autour de celui de Punpun. "Je suis un python birman. J'ai dû partir quand les humains ont cherché à nous exterminer".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 24/10/2017
Humain
Voir le profil de l'utilisateur




Punpun
Humain
Mer 10 Jan - 14:24
Punpun n'est pas rassuré de sentir autour de son corps cette étreinte. Il chercha avec lassitude une autre question. Mais il n'avait pas envie de parler. Il regardait comme hypnotisé le corps du serpent lové autour du sien. Si petit et si fragile. Pourquoi c'est pas moi que tu as mangé ? Se demanda-t-il soudain. Il cligna des yeux et songea à une question.

Es-tu venimeux ? Je ne connais vraiment les pythons, je sais juste que le venin le plus foudroyant est celui du taïpan, et l'animal le plus venimeux est la cuboméduse d'Australie...

Dit il en sentant son petit cœur battre. Punpun se laissa bercer par celui-ci en écoutant son nouveau compagnon, et peut-être futur bourreau. L'enfant se rendit compte bien vite qu'il n'entendait pas son cœur à lui, mais le cœur du serpent. Il y posa la paume de sa main tout doucement. Le serpent était si grand qu'il arrivait à le sentir contre sa peau. Il sentait aussi ses poumons. D'immenses poumons. Le petit garçon jeta un coup d'œil au serpent pour qu'il l'autorise à le toucher. Juste pour savoir comment c'était sous sa main, la peau de serpent.

Et puis, comment est ton anatomie, Eliott ?

Dit le petit garçon. Il n'avait pas l'habitude de parler. Il sentait que sa voix faiblissait et que sa gorge s'encombrait. C'était une sensation très désagréable. Mais moins oppressante que d'avoir un python autour de sois. Mais Punpun s'en fichait pas mal d'être dévoré tout cru par un serpent.

_________________
Si tu dis "Kodoku to funshitsu",
Il apparaîtra.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale :: L'underground :: Snowdin-
Sauter vers: